SDS

MASTER Sciences de l’Homme et de la Société
Mention : Sciences Géographiques
Spécialité recherche : Structure et Dynamiques Spatiales
2e année

Ce master Recherche s’appuie sur les compétences des enseignants-chercheurs de l’UMR ESPACE.

Cette formation est cohabilitée (Aix-Marseille I, Avignon et Nice) et également inter-reliée, par convention, à d’autres masters recherche des universités de Grenoble I, Dijon, Besançon et Milan afin d’offrir aux étudiants un réseau de formations en analyse spatiale, associant les compétences de plusieurs équipes de recherche, aussi bien en épistémologie que dans les méthodes d’analyse et de modélisation de l’espace géographique.
Ce réseau rassemble des compétences qui couvrent l’ensemble des méthodes de modélisation et de nombreuses thématiques.
Les étudiants sont donc amenés à se déplacer pour suivre les enseignements optionnels proposés dans les autres universités, et à fréquenter d’autres laboratoires, d’autres équipes de chercheurs.

Objectif :

L’objectif est double :

  • approfondir la connaissance sur les systèmes spatiaux et plus précisément sur les structures et les dynamiques des territoires méditerranéens, dans le but de comprendre leur fonctionnement et de prévoir leur développement
  • acquérir des méthodes de raisonnement, de travail et de communication propres à la recherche géographique et maîtriser le savoir-faire méthodologique et technique.

Débouchés :

  • poursuite en thèse pour être chercheur ou enseignant-chercheur
  • les professions de la recherche publique ou privée : ingénieur d’études, ingénieur de recherche, consultant
  • les professions de l’aménagement et de la gestion des territoires, dans la fonction publique, les collectivités territoriales, les entreprises privées : géographe, géomaticien, chargé d’étude, chargé de développement local, fonctionnaire territorial, fonctionnaire d’État , responsable développement durable, chargé de mission

Conditions d’admission :

  • Master 2 :
    Être titulaire d’un Master 1 ou diplôme équivalent

Enseignements du Master 2 :

  • Organisation des enseignements de 2e année :

Un tronc commun au Master se compose d’un module consacré à l’épistémologie placé en début d’année.

Trois objectifs sont visés :
• sensibiliser les étudiants aux questions essentielles : construction de la connaissance, types de démarches scientifiques, conceptualisation, modélisation, théorisation, construction du discours ;
• situer la géographie et les grands courants qui l’animent dans le champ des sciences, montrer ses spécificités, présenter le problème de la confrontation des logiques naturelles et sociales ;
• réfléchir à l’adéquation des outils conceptuels, méthodologiques et techniques présentés dans les masters avec les problèmatiques géographiques.

Les options sont choisies par les étudiants qui désignent 4 modules parmi une vingtaine proposée par l’ensemble des universités en réseau.

  • Évaluation :

Pour valider la deuxième année de master, l’étudiant doit capitaliser 60 ECTS, avec principe de compensation annuelle.

2 UE obligatoires :
– Séminaire intersite « recherche, épistémologie et méthodologie » (6 ECTS)
  (évaluation : écrit)
 
 – Séminaire « conduite de la recherche » (6 ECTS)
 (évaluation : expression orale)

4 UE optionnelles :
à choisir suivant une liste de modules proposée en début d’année aux étudiants (4 x 6 ECTS)
 (évaluation : Rapport avec application originale)

Travail de recherche (24 ECTS)
 (évaluation : Mémoire et soutenance)

  • Initiation à la recherche  :

Les étudiants du Master sont affectés en début d’année à un laboratoire, en fonction de leur projet de recherche et de leur projet professionnel. Une tâche s’insérant dans les travaux du laboratoire leur est confiée, sous la responsabilité d’un chercheur ou d’un enseignant-chercheur. Pour ce travail, ils peuvent avoir à passer une partie en stage dans un autre laboratoire ou tout autre organisme, en France ou à l’étranger.

Le stage est évalué par un mémoire ou toute autre production scientifique attestant l’intégration de l’étudiant dans l’équipe et de son aptitude à mener à bien un travail de recherche pour une échéance donnée.
Les étudiants participent aux séminaires de leur équipe d’accueil et des séminaires particuliers sont organisés pour eux, soit sur des questions de méthodologie, soit sur des thèmes de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *